Bas de contention




Aussi invraisemblable que cela puisse paraitre, certaines personnes confirment se sentir bien avec les bas de contention qu’elles n’hésitent pas à en acheter dès que l’occasion se présente. Il faut toutefois veiller à respecter la limite de délivrance par la CNAM.



Pas plus de 8 paires de bas pendant une année



Bas contention

Généralement, un médecin prescrit 2 paires de bas de contention pour la première fois. Pour éviter l’abus, l’Assurance maladie impose des conditions pour le remboursement de l’achat de bas de contention. Ainsi dans un premier temps, ce remboursement concerne la délivrance de 4 paires de bas par an. Mais la prise en charge peut concerner jusqu’à 8 paires pendant une année sous réserves de conditions. Grossesse, variation de poids ou consultation justifiant la nécessité d’une classe de compression supérieure sont autant de facteurs qui peuvent justifier l’achat de plus de 4 chaussettes de contention. Pour obtenir le remboursement, il faut également que les produits de contention soient délivrés sur ordonnance par son médecin traitant.



Achat de bas de contention : autour de la participation de la Sécu



Les données récentes font mention d’une prise en charge par la Sécurité sociale de l’ordre de 60% pour les dispositifs de contention achetés sur ordonnance. Quoi qu’il en soit, attention à ne jamais fixer la fréquence d’achat d’un bas de contention par le remboursement obtenu auprès de l’Assurance maladie et mutuelle. Certes, il est conseillé de ne pas dépasser l’achat d’une paire tous les 6 mois. Mais parfois, certains cas particuliers obligent un sujet à en changer fréquemment au cours d’une année comme les voyages fréquents en avion par exemple. Pour se consoler du non remboursement des produits, pourquoi ne pas se tourner simplement vers les bas de contention à prix cassé comme sur http://www.basde-contention.com?


fr ch be lu